jeudi 8 mars 2012

Citations, jolis textes, extraits...

                        Vivre éveillé… Cultiver notre capacité à vivre le moment présent est la clé principale de l’éveil spirituel. Ce réveil consiste en la redécouverte de notre propre dimension inconditionnée et lumineuse, au-delà des formes et des concepts.Nous accédons consciemment à notre essence et expérimentons alors la paix, l’amour et la joie qui sont déjà en nous. Grâce à cette conscience transparente et réceptive,nous ressentons la... [Lire la suite]
Posté par merciervallet à 14:09 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

vendredi 9 mars 2012

S'accueillir

  Pleurer, c’est risquer de paraître sentimental… Tendre la main, c’est risquer de s’engager… Montrer ses ressentis, c’est risquer de s’exposer… Faire connaître ses idées, ses rêves, c’est risquer de s’exposer… Aimer, c’est risqué de ne pas être aimé en retour… Vivre, c’est risquer de mourir… Espérer, c’est risquer de désespérer… Essayer, c’est risquer de rater… Mais… Nous devons en prendre le risque ! Le plus grand danger dans la vie, c’est de ne pas risquer. Celui qui ne risque rien… ne fait rien…n’a rien…... [Lire la suite]
Posté par merciervallet à 18:01 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
samedi 10 mars 2012

Lettre à une amie

    "Où va l'âme vagabonde? Où va la conscience errante? Aujourd'hui est une gare de départ, demain est une destination. La vie est un chemin, l'existence est un voyage avec notre conscience pour tout bagage. Pour que nos pas aient un sens, il faut avoir une idée de notre destinéé. C'est pour cela que, parfois dans un instant privilégié la conscience se love à l'intériieur de son corps et s'allonge au bord de son sommeil comme on s'étend au bord d'une eau tranquille... Dans un temps sans mesure, dans un moment hors... [Lire la suite]
Posté par merciervallet à 11:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
samedi 10 mars 2012

Nous ne faisons que passer.

     « La vie est une côte. Tant qu'on monte, on regarde le sommet et on se sent heureux mais lorsqu'on arrive en haut, on aperçoit tout d'un coup la descente et la fin qui est la mort. Ça va lentement quand on monte mais ça va vite quand on descend. Respirer, dormir, boire, manger, travailler, rêver, tout ce que nous faisons c'est mourir. Vivre enfin c'est mourir. Et jamais un être ne revient jamais...On garde les moules des statues, les empreintes qui font toujours des objets pareils mais mon corps, mon visage,... [Lire la suite]
Posté par merciervallet à 21:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]