Nous n’allons bien que si nous nous mettons volontairement du côté de la vie.

Le professeur Gerald Hüther, neurobiologiste à l’université de Göttingen-Heidelberg dit ceci :

 "Pour guérir, tout être humain a essentiellement besoin de trois éléments, de trois formes de confiance :

- le sentiment que l’on peut agir, que l’on peut faire quelque chose, le sentiment de sa compétence : la confiance en soi

- la certitude, que l’on perd en grandissant la plupart du temps, que si l’on n’y arrive pas seul, quelqu’un va venir nous aider à aller mieux

- et un sentiment propre à l’humain, plus difficile à décrire, plus spirituel, lié à la foi, sentiment que l’on fait partie de ce monde, et que les choses vont s’arranger."

 images (1)

Qu’entend- t-on par estime de soi ?

" C’est l’appréciation de ce que nous sommes, c’est la reconnaissance et l’appréciation de notre vraie valeur, notre juste valeur avec nos qualités, nos défauts, nos limites du moment, nos compétences.

Elle se construit quotidiennement au travers de 5 critères fondamentaux :
• Le degré d’amour que nous nous portons : Est-ce que je suis aimable ?
• Le regard que nous portons sur nous-mêmes : Suis je compétent ? Suis je important ?
• Le regard que les autres portent sur nous-mêmes,
• La reconnaissance de nous-mêmes : Est-ce que j’accepte de voir mes qualités, mes défauts…
• Notre confiance : Est-ce que je crois en moi ?

Ouverture, honnêteté, sincérité, implication sont de rigueur pour pouvoir reconnaître notre vraie valeur…

Pour oser réaliser des choses, des désirs qui nous tiennent à cœur...
Pour expérimenter des choses nouvelles et ne pas nous enfermer dans uniquement ce que nous connaissons...
Pour trouver en soi le courage d’entreprendre, d’aller dans la vie...
Pour atteindre et réussir ce qui est important pour nous...

Au fil des séances, la sophrologie va nous permettre, avec le regard que nous posons sur nous-mêmes, d’apprécier nos actions, nos comportements, nos moments de vie « comme si c’était la première fois »

(c’est à dire sans jugement mais simplement dans l’observation), d’apprécier nos actions, nos comportements, nos moments de vie.

Ce regard réveille en nous-mêmes la force de vie et les sentiments que nous ressentons à ce moment-là dans notre corps. Nous sommes alors touchés par l’amour que nous nous portons, par toutes les capacités qui nous animent et le courage que nous avons en nous et que nous savons mettre en œuvre pour des choses importantes selon notre propre estimation pour nous et pour les autres.

Les valeurs humaines : responsabilité, respect, liberté, dignité prennent une place de plus en plus importante dans notre vie et permettent de continuer à faire évoluer l’estime de soi, et par voie de conséquence l’estime que nous portons aux autres. "

"Imparfaits,libres Et Heureux.Pratiques De L'Estime De Soi." Christophe ANDRE