La sophro-relaxation pour les enfants :

 

enfant

 

 

 tumblr_mfsv9zbxLG1r1r78ao1_1280

La sophrologie s'adresse à l'enfant  à partir de 5/6 ans (selon sa maturité). Plus l'enfant est jeune plus les séances sont courtes (15 minutes environ) et plus la sophrologie s'apparente à de la relaxation.

Les différentes phases d’évolution de l’enfant lui demandent une grande capacité d’adaptation d’autant plus qu’aujourd’hui, tout va très vite : les rythmes de l’école, les modifications de la structure familiale, les différences de rythme entre adultes et enfants.

Les évolutions ne se font pas toujours sans difficulté : problèmes d’apprentissage et de concentration, anxiété, agitation, cauchemars, énurésie, troubles du sommeil sont les principaux motifs de consultation.

Grâce à une approche ludique qui prend en compte l’enfant, son imaginaire mais aussi son entourage, son cadre de vie, la sophrologie peut aider l’enfant à trouver des solutions adaptées et l’accompagner dans son développement : Chez l’enfant le monde imaginaire empiète souvent sur les frontières du réel….

A travers les voyages imaginaires que les séances vont leur proposer, l’enfant pourra trouver des réponses à des difficultés comme l’hyperactivité, le manque de concentration, le manque de confiance en soi, les crises de colère ou l’anxiété.

Les exercices proposés favorisent la relaxation et la concentration, choisis pour leur simplicité et pour leur efficacité, ils présentent l’avantage d’être courts et faciles. Des techniques toutes simples sont ainsi apprises de façon ludique. L’enfant pourra très facilement les réutiliser dans son quotidien pour faire face aux difficultés à l’école ou à la maison ( Elèves cp, collège et lycée, étudiants, la sophrologie est utilisée dans la préparation aux examens et concours).

Les techniques sophrologiques sont particulièrement utiles dans le cadre de difficultés scolaires et permettent à chaque élève de devenir un acteur responsable et autonome.

Autoriser nos enfants à s’arrêter, à faire quelques pauses dans la journée, à prendre un peu « d’air », pour ne pas étouffer sous le poids et la cadence des rythmes imposés ; mais aussi leur apprendre à se concentrer, à se réconcilier avec leur corps, à apprivoiser son image, à construire leurs propres ressources, dans lesquelles ils pourront puiser dès qu’ils en ressentiront la nécessité.

Séances individuelles sur rendez-vous.

Intervention dans les écoles, associations, groupes de parents-enfants : me contacter

 1005659_669649573067849_824518566_n

La méditation…

Un grand mot ? Une lubie ? Un effet de mode ?

Et si la méditation était réellement bénéfique, même pour les enfants ? Leur apprendre à s’écouter, à être présent dans l’ici et maintenant, à avoir conscience de leurs états internes…

Les enfants aiment bien et si la méditation leur est présentée dans les règles de l’art, ils en redemandent surtout avant une période de stress (une audience, une représentation de théâtre, un examen…).

Le livre + CD : “Calme et attentif comme une grenouille” est un chouette outil utilisable au quotidien. Facile, simple, doux, ludique, marrant…

 



Les problèmes de sommeil chez l’enfant peuvent avoir des conséquences importantes sur son développement. Voici 3 exercices qui peuvent l’aider à mieux dormir.

Lorsqu’un enfant est inquiet, c’est souvent au moment du coucher que se cristallisent ses tensions. Résultat : il a du mal à s’endormir, cherche à retarder le moment du coucher et se réveille même la nuit. Quel que soit son âge, des solutions existent.

Chasser les contrariétés

Afin d’évacuer les idées noires, l’enfant respire profondément, puis, souffle très fort et très loin pour évacuer tout ce qui a pu l’ennuyer pendant la journée. A répéter 3 fois au moment du coucher.

Tirer la couverture de sécurité

En inspirant profondément, l’enfant imagine une couverture imaginaire qu’il tire vers lui. En expirant longuement, il l’amène sur son corps tout entier, il sent son pouvoir de protection et peut s’endormir sereinement.

Elire des gardiens de nuit

Votre petit enfant possède des peluches ou objets fétiches au bord de son lit… Aidez-le à nommer chacun d’entre eux, à leur attribuer un rôle protecteur afin que ses doudous deviennent les gardiens de sa nuit.

Le Blog qui répond à vos questionnements : Conseil-Psy http://www.conseil-psy.fr/index.php/bebe-a-enfance?start=80

(Notamment dans la rubrique Bébé & Enfance...rubrique Adolescence...)